Le CPA, une belle réussite !

Créé par la loi du 8 août 2016, le compte personnel d’activité (CPA) vise à rattacher les droits sociaux acquis à la personne et non plus au statut afin de sécuriser les parcours professionnels.

Le CPA et plus largement, le SI de la Formation Professionnelle intégrant aussi le CPF, est le fruit d’une collaboration exemplaire des équipes d’Informatique CDC, de la Direction des Systèmes d’Information et et la Direction des Retraites et Solidarité, mobilisées sur ce qui relevait d’avantage d’une prouesse que d’un projet !

Au prix d’efforts soutenus, tout en beauté, dans les règles de l’art IT mais non sans frayeur de dernière minute, le CPA s’est enfin dévoilé au grand public le 12 janvier 2017.

Cette aventure humaine et technique n’aurait pu être sans la conviction, la quête de la perfection, le goût des challenges, l’état d’esprit agile et créatif de chacun.

Côté ICDC, nous pouvons être fiers ! Au-delà de ce site magnifique, pertinent et attractif, il s’agit avant tout très beau produit, dont l’architecture est propre, robuste, sécurisée et évolutive, s’appuyant sur des pratiques et un outillage performants et innovants.

Félicitations à toutes les équipes ICDC impliquées, qui se sont montrées motivées voire passionnées dans leur travail, gage d’une efficacité indispensable et chaque jour démontrée.

Mais qu’est ce que le CPA ?

Ce compte est, dans un premier temps, ouvert pour tous dès 16 ans et pour l’ensemble des salariés et des demandeurs d’emploi. Le compte sera étendu aux fonctionnaires en 2017 et aux travailleurs indépendants à partir de 2018. A terme, ce sont donc plus de 48 millions de personnes qui seront titulaires d’un compte personnel d’activité.

Le CPA comprend à son démarrage le compte personnel de formation (CPF), le compte d’engagement citoyen (CEC) nouvellement créé et le compte de prévention de la pénibilité (CPP).

Que permet le CPA ?

A compter du 12 janvier, le portail du compte personnel d’activité permet :

- de connaître ses droits à la formation professionnelle ; l’ensemble des droits (compte personnel de formation, compte engagement citoyen, compte de prévention de la pénibilité) sera restitué sous forme de tableau de bord dans l’espace personnel du titulaire de compte ;

- d’accéder à des services numériques pour construire un projet professionnel (par exemple, créer sa « galaxie des métiers » qui présente à l’utilisateur de façon très visuelle les métiers qui pourraient correspondre à son parcours et à ses compétences ; cette recherche peut être précisée par secteur d’activité) ;

- d’utiliser ses droits formation ; les droits formation ont été élargis aux bilans de compétences et à l’accompagnement à la création ou reprise d’entreprise ;

- de consulter ses bulletins de paie dématérialisés ; désormais, les prestataires auxquels les employeurs confient l’archivage des bulletins de paie dématérialisés doivent assurer l’interconnexion avec le compte personnel d’activité ; les salariés pourront ainsi les consulter et retrouver sur un même site tous les bulletins de salaire de leurs différents employeurs.

L’accès au portail du CPA se fait avec les identifiants d’un compte personnel de formation préalablement ouvert ou à travers FranceConnect.

Le CPA, à son ouverture, apporte également de nouveaux droits  :

- aux jeunes de moins de 26 ans sortis sans diplôme du système éducatif, qui peuvent bénéficier d’un complément d’heures de formation ;

- aux salariés peu qualifiés, dont les droits à formation seront crédités du double d’heures chaque année avec un plafond de 400 heures au lieu de 150 ;

- aux personnes engagées dans une activité bénévole ou de volontariat ; des droits supplémentaires sont alloués en reconnaissance de cet engagement.

Site du CPA  : www.moncompteactivite.gouv.fr

Remonter en haut de page