Acteur de la confiance

La Caisse des Dépôts a été créée en 1816 pour gérer des fonds privés et rétablir la confiance dans le crédit public. Elle assure depuis lors un rôle de tiers de confiance. Informatique CDC a transposé cet engagement dans son domaine d’expertise, le numérique. Ainsi, Informatique CDC est le garant de la confidentialité, de la sécurité et de l’intégrité des systèmes d’information de ses membres.

Prolonger les missions de Tiers de confiance de la Caisse des Dépôts

La confiance constitue un élément fondateur de la relation de la Caisse des Dépôts (l’actionnaire majoritaire d’Informatique CDC) avec ses clients, qu’il s’agisse des collectivités territoriales, des professions juridiques, des organismes publics, des bailleurs sociaux ou des organismes de retraites. C’est dans cette relation partenariale qu’Informatique CDC fonctionne avec ses membres.

Savoir conserver et garantir l’intégrité

La mutation des systèmes d’information et l’évolution des usages créent de nouvelles attentes en matière de sécurité et de confiance (flux, transactions, protection des données, archivage…) alors même que les technologies évoluent vers des services ouverts de type Cloud computing. Les membres du GIE ont des impératifs très élevés de sécurité, de sauvegarde et de confidentialité. Informatique CDC a donc développé une véritable expertise dans ce domaine. Ses infrastructures sont hautement sécurisées et Informatique CDC s’est imposé des règles strictes de sécurité logique et physique.

Intégrer des technologies de confiance

Dès 2005, Informatique CDC a investi le domaine de la confiance numérique et dispose aujourd’hui de plusieurs briques de service conformes aux normes édictées par le Référentiel Général de Sécurité (RGS) : une Infrastructure Haute Disponibilité (IHD), une Plateforme d’Authentification Multi-Moyens (PAMM), une Plateforme de Confiance Numérique (PCN) et un Socle d’Archivage Electronique (SAE). Dans la prolongation de son action, Informatique CDC s’est allié avec des filiales de la Caisse des Dépôts, comme CDC Fast (opérateur de télétransmission), CDC Arkhinéo (archivage à valeur probante) ou avec des partenaires techniques dans lesquels la Caisse des Dépôts a des participations comme OpenTrust (autorité de certification). Ces partenariats industriels lui ont permis d’intervenir sur des projets sensibles.
Informatique CDC détient aujourd’hui un véritable savoir-faire dans la mise en œuvre des services de confiance numérique, tels que l’authentification, la gestion des clefs PKI et des certificats, la fédération d’identités, les télétransmissions, l’horodatage, les services d’archivage à valeur probante, la gestion des consignations.

Garantir le respect des règles de sécurité applicables aux acteurs publics

Le 2 février 2010, le Référentiel Général de Sécurité (RGS) rédigé par l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) a été publié. Ce décret, adossé à l’Ordonnance du 8 décembre 2005 et complété par l’arrêté du 6 mai 2010, impose aux administrations publiques des règles de sécurité à respecter dans le cadre de la dématérialisation des services publics.